3e OREILLE • COLLECTIF SI : Claire Bergerault


vendredi 28 juin 2019


20h30
ouverture du bar 18h00

Les soirées Troisième Oreille sont un espace-temps social d’écoute, de rencontre, d’échange, de réflexion et d’expérimentation autour des pratiques liées aux arts sonores (pratiques sonores expérimentales, musiques électro-acoustiques, improvisation, installations, lutheries).

Organisées tous les mois, en partenariat avec le Periscope, ces soirées s’articulent en trois temps : concert, séance d’écoute et forum.


Claire Bergerault

• voix, accordéon

De la voix, il s’agit de retenir le son premier : une onde sonore redessinant l’espace. Claire Bergerault sculpte cette onde, qui traverse et imprime la matière.

L’accordéon est une autre voix, s’insinuant, distordant et fusionnant avec l’organique. Il est un socle sur lequel la voix pose son empreinte. De cette union, naissent d’autres résonnances, à perte d’écoute, qui tissent des liens avec un connu lointain.

 

Chanteuse, accordéoniste et directrice d’orchestre, Claire Bergerault participe aujourd’hui à plusieurs projets dans le domaine de la musique improvisée, expérimentale, ainsi que celui de la musique contemporaine.

Que ce soit à la voix seule ou avec l’accordéon, elle se produit sur de nombreuses scènes et festivals en France et à l’étranger (Mozambique, Québec, Suisse, Belgique...) et collabore avec de nombreux musiciens comme Jean-Luc Guionnet dans le duo « Mune », Pascal Battus, Bertrand Gauguet, Jean-Sébastien Mariage, Jérôme Noetinger, Eric La Casa, Fréderic Jouanlong dans le duo « Barillet », Deborah Walker, Silvia Tarozzi...

 

Sensible aux projets unissant différentes pratiques artistiques, elle réalise des performances mêlant les arts plastiques : Shana Moulton (US), Alexandre Burton (QC), Iris Schiller (IL), David Robbins (US); la danse avec la Compagnie La Cavale ou Chorda ; la poésie sonore pour un duo avec l’écrivain plasticien Frédéric Dumond . En 2016, elle est comédienne-chanteuse pour le théâtre dans « Œdipe à Colone » de Sophocle mise en scène par Jean-Christophe Blondel (compagnie La divine Comédie). Elle créé avec l’auteur Emmanuel Adely en 2017, une lecture en duo de « La très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait portée » (edition Babel).

Dans le but de continuer l’expérimentation sonore à l’échelle de l’orchestre, elle fonde en 2010 l’orchestre Le Lobe, constitué de 23 musiciens improvisateurs. Elle composera plusieurs pièces pour cet ensemble, développant un langage singulier à la frontière de l’écriture et de l’improvisation. Claire Bergerault écrit parallèlement pour d’autres grands ensembles : « X Bass Pendulum » pour 10 contrebasses, « Reptilien » pour l’orchestre à cordes du Lobe et « ASM » pour un ensemble de 15 non-accordéonistes.

En 2011, elle créé la compagnie Hors Laps, réunissant ses propres projets ainsi que d’autres formations issues du Lobe, autour d’une esthétique engagée vers l’expérimentation et la recherche de nouvelles formes.

 

 

 


(Nous ne prenons pas de réservation pour les soirées gratuites ou à prix libre)

Prochains concerts

Derniers concerts