Die Pod Die #4 - Maison Acide


jeudi 17 décembre 2015


20h

Comment la musique électronique occidentale (du disco à a techno) est-elle perçue et digérée par des artistes orientaux ? Comment les artistes occidentaux s'inspirent des productions orientales actuelles ?
Et où déceler aujourd'hui le disque qui va lancer les bases d'un nouveau courant musical majeur ?
La réponse avec 3 disques qui balaieront le globe du Chili à l'Inde en passant par la Turquie et avec Baptiste Pinsard, notre invité, qui reviendra notamment sur l'intérêt de Nuits Sonores pour les créations actuelles dans les pays émergents.

----

DIE POD DIE propose de redonner de la valeur à la musique en organisant dessessions d’écoute attentive d’albums, dans leur intégralité, sur support vinyle et avec du matériel hi-fi.


Contre le MP3, le streaming en ligne et les smartphones qui ont rendu impossible l’écoute attentive et qualitative de la musique, ne la réduisant plus qu’à un simple bruit de fond nécessaire, nous préférons prendre le temps.
Prendre le temps d’apprécier la musique pour ce qu’elle doit être : vecteur d’émotions qui font naître des passions, scarifient les cerveaux et peuvent changer les vies.

DIE POD DIE propose donc l’écoute attentive et intégrale d’albums, sur support vinyle, avec du matériel hi-fi. L’album en tant qu’œuvre réfléchie et cohérente. Le vinyle et la hi-fi comme garants d’unerestitution fidèle de la musique et ses nuances.

Chaque session DIE POD DIE est l’occasion d’une écoute attentive et intégrale de deux albums vinyles mis en perspective selon un lien particulier qui les unit (thématique, sonorité, label, producteur, etc.). Ce parallèle permet de faire découvrir ou redécouvrir des artistes reconnus et oubliés, d’hier et d’aujourd’hui et se fait sans discrimination de style.