Troisième Oreille #17


lundi 11 janvier 2016


20h

Au programme :
Tamagawa / Guitare Marmelade

// MARMELADE ACOUSTIQUE AUTOUR DE LA GUITARE //

On ne présente plus Guilhem Lacroux, mais quand même : guitariste, entre autres, de Toad, Faune, Tanz Mein Hertz et la Baracande, il est aussi champion du monde de chemise-guitare depuis l’âge de 12 ans et personnage investi du collectif de la Nòvia. Devant le succès de la dernière édition de marmelade, il viendra animer et guider cette deuxième session. Toujours acoustique, toujours accueuillante envers les piles, les panneaux solaires et les batteries à fioul, cette marmelade tournera autour de la guitare, en espérant que vous nous aidiez à faire les ronds les plus grands possibles. La session est ouverte aux musiciens et aux non musiciens et les instruments ou objets sonores apportés doivent donc fonctionne r sans alimentation électrique.

L’ouverture des portes se fera pour l’occasion à 19h pour celles et ceux qui veulent participer à cette rencontre et ce doux moment de partage.

 

// TAMAGAWA //

(1 homme + 1 guitare + 1 ampli)

Tamagawa, alias Bertrand Gaude, viendra enflammer le Periscope, comme si c’était Geoffroy Guichard, avec sa musique lynchéenne, nocturne et enveloppante. Solo de guitare à delay, sa musique est à la fois répétitive et mélodique, paisible et tendue. Musique de paysage ou road movie onirique, le champ sera libre pour accompagner au mieux cet hiver un peu trop tardif

Plus d'infos

------------------------------------------------------------------

// LES SOIREES TROISIEME OREILLES PAR LE COLLECTIF SI //
Les soirées Troisième Oreille sont un espace temps social d’écoute, de rencontre, d’échange, de réflexion et d’expérimentation autour des pratiques liées aux arts sonores (pratiques sonores expérimentales, musiques électro-acoustiques, improvisation, installations, lutheries).
Organisées tous les mois, en partenariat avec le Périscope, ces soirées prennent une forme variable, combinant concert, séance d’écoute, débat, forum, session d'improvisation collective...
Elles portent un objectif triple :
- Créer un espace d’expression pour les musiques et pratiques sonores singulières / marginales
- Connecter entre elles les personnes qui les font et / ou les soutiennent.
- Questionner ce qui fait leur identité