Magnifique Printemps : SCHVEDRANNE


samedi 14 mars 2020


21h00
ouverture du bar 18h00

• Véritable rencontre entre la poésie contemporaine et les musiques électroniques, à la fois hypnotique et tumultueux, Schvédranne réunit audace électronique, discrétion des mots et voyage visionnaire au cœur d’une expérimentation artistique unique. Le projet Schvédranne est issu de la rencontre de l’auteur et poète Gilles B. Vachon et d’Antoine Colonna, artiste de musiques électroniques de la scène Dub.  Dans le cadre du festival Magnifique Printemps 

________________________________________________________________

SCHVEDRANNE

| Site internet | A écouter

Avec : Antoine Colonna – Musicien, compositeur de musique électronique | Gilles B. Vachon – Poète, écrivain, dramaturge

Dans ce ciné concert, le quatuor retranscrit la réaction brute de la rencontre entre le groupe Schvédranne et le poète Jack Hirschman : l'écriture musicale est en effet le fruit de séances d'improvisations en studio face aux textes révolutionnaires de l'auteur. La vidéo, écrite par François Salés à partir de ces morceaux, est manipulée en live pour la musique. Le tout plonge le spectateur dans un univers d'émotions sans filtres au gré des poèmes brûlants de Jack Hirschman, pilier de la beat génération...

La démarche est la suivante : ajouter la force évocatrice des textes à la puissance de la musique électronique tout en les plongeant dans un univers visuel riche alliant installation vidéo et show lumière. Le public initié à la musique électronique s’appuie sur cet univers familier pour découvrir le monde des mots et jouir des émotions qu’il procure. Les personnes déjà coutumières de la poésie contemporaine l’abordent sous un angle nouveau et découvrent la force brute des émotions que musique et visuels peuvent apporter en soulignant le texte. Schvédranne crée un pont entre ces deux univers.

Le prochain opus de Schvédranne s’inspire des textes de Jack Hirschman, traduits par Gilles B. Vachon, réalisé à partir d’enregistrements de lectures des poèmes de Jack, lu par lui-même en version anglaise et par Gilles en version française.

Lors du travail de composition à partir cette bibliothèque audio, c'est finalement non pas une mais deux "lectures" ou peut-être "chemins" que Schévdranne a fini par suivre. « Quel plaisir de découvrir des portes derrière les portes dans l'univers que peut faire surgir la poésie de Jack Hirschman ! »  Antoine Colonna.

Cela a débouché sur l'écriture de deux albums, l'un dans la lignée du premier, plutôt électro, s’intitulant "Électronic Session" et l'autre intégralement interprété en trio guitare, claviers, batterie et sans aucun apport électronique, "Electric Session", avec le même corpus de poèmes de Jack.


(Nous ne prenons pas de réservation pour les soirées gratuites ou à prix libre)