Bime : Floy Krouchi + Louis Laurain


mercredi 25 mars 2020


21h00
ouverture du bar 18h00
ouverture de la billetterie 20h30

BIME - Biennale des Musiques Exploratoires :

Le Grame - centre national de création musicale - invite Floy Krouchi, artiste sonore, bassiste et compositrice en quête de nouveaux procédés électroniques. A ses côtés, l'artiste Louis Laurain présentera "Unique Horns", un solo de multi-trompette augmentée, comme une exploration sonore de l'instrument dans toute son anatomie.

________________________________________________________________

• Amplifiés, déformés, bricolés, augmentés, préparés, transformés, masqués, hybridés, montés et démontés, détournés et retournés… ici, les instruments (trompette et basse en l’occurrence) sont certes toujours des instruments. Visuellement, on les reconnaît sans peine. Et pourtant, à l’oreille, ils sont comme cette femme inconnue dont rêvait Verlaine, « Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même / Ni tout à fait une autre ». 

LOUIS LAURAIN - UNIQUE HORNS

trompetteUnique Horns, solo pour multi-trompette augmentée

Dans son solo pour multi-trompette augmentée intitulé Unique Horns (jeu de mot autour de « unicorn », la licorne en anglais), Louis Laurain utilise la trompette comme simple résonateur, afin de faire entendre ce qui s’y passe à l’intérieur, éventuellement modulé grâce aux pistons. « Comme une trompette normale sauf qu’on remplace l’air par du son. Une sorte d’anatomie de l’instrument à base de bruits de trompette joués ou pré-enregistrés, beaucoup de feed-back, du souffle, du bruit blanc, du cuivre qui vibre, des ondes pures et parfois quelques bruits de bestioles étouffés dans des sourdines. »

FLOY KROUCHI

basse, électroacoustiqueBass Hologrames, solo pour basse augmentée et électronique

Artiste sonore, bassiste et compositrice électroacoustique, Floy Krouchi s’inspire quant à elle dans Bass Hologrames de la musique indienne et de la Rudra Veena (instrument traditionnel hindustani) pour sonder le potentiel de la basse hybride augmentée par l’électronique qu’elle a conçu : la FKBass. Au long de ce véritable « raga électronique », elle nous propose une expérience contemplative, aux confins de l’ambient, de la noise et de la musique électroacoustique.


(Nous ne prenons pas de réservation pour les soirées gratuites ou à prix libre)