ICSIS + LFant


samedi 18 juin 2016


21h00

Enfants de Sonic Youth et Soundgarden, émules de Deerhoof, Melt Banana et Ex Reverie, les membres d’Icsis naviguent entre le grunge de Seattle, la pop de Bristol, et un rock prog / noise apatride.

Les voix scandent ou susurrent, les mélodies scintillent dans l’obscurité, et les rythmes tumultueux ébranlent l’auditeur égaré…

Rock'n'fu facétieux de roulades chafouines où les fûts fous fouettent les cordes scarlatines. Trio réjouissif mais profond, Kamehameha a capella de Deerhoof et Sonic Youth, caramel de noise contemporaine sur ambroisie punk, et suprême éclat de singe chevauché d'une exquise prima donna cancanière. Icsis, grand vacarme rouge et baignade interdite dans un nid de vipère. Leur petit dernier - shi zhenkong shu - est une oeuvre initiatique racontée en chinois et en anglais, débutant dans la matière noire du cosmos, générant la naissance de toute forme de vie, où les principes énergétiques sont sublimés par la grue, le tigre, le léopard, le serpent, le dragon et se concluant par l'expérience de l'au-delà.

AVEC : 

Jessica MARTIN MARESCO (voix, percussion) 
François MIGNOT (voix, guitare)
Guilhem MEIER (voix, batterie, machines)





ICSIS / Pierre Vide Eau
2016 © Dur et Doux
Lien d'écoute / Site

 

 

LFant

LFant est un solo de batterie amplifiée où les larsens chantent avec les bidons électriques. De l'improvisation naissent des matières, des chansons d'un éléphant qu'une nuée de fourmis fait vibrer.

Guilhem Meier (batterie électrique)