Simple Music Experience showcase


samedi 22 octobre 2016


21h00
ouverture du bar 19h00
ouverture de la billeterie 20h30

Simple Music Experience

Label défricheur bordelais.

Constance Chlore
(EBM asphyxiante / ex Black Bug, current Lonely Walk / Bordeaux)

Si les yeux sont le miroir de l'âme, le masque en est la glace sans tain : qui sait quels bas instincts se cachent derrière ? Quand le batteur de Lonely Walk revêt le sien, véritable attribut de chef de gang post-apocalyptique, il devient Constance Chlore. Soit une certaine idée de l'homme-machine, obsolète dans son dispositif (boucles de synthé et kit, think 2 Boules Vanille) mais ultra-performante dans son éxécution (tribalisme et grosses gouttes, think Usé).

+ Violent quand on aime
(synthpunk étranglé / Bordeaux)

Fondé par le Constance Chlore sus-mentionné, le label Simple Music Experience a comme des airs de Grande Triple Alliance Internationale de l'Ouest. C'est en bonne partie grâce à ce trio (à moins que ce ne soit "à cause de" ?) et à son auto-proclamé "flirt punk gothique". Traduction : des haïkus au romantisme mortifère (« je suis derrière toi / quand tu marches dans la rue », ça rassure), criés comme des menaces de fin de soirée et ensevelis sous des couches de drones et mélodies analogiques.

+ Cepren Synth 
(cold wave suffocante / Bordeaux)

Comme le Port-Salut, c'est écrit dessus : dans Cepren Synth, il y a des synthétiseurs et des yeux soulignés de valises assez lourdes pour valoir à leur proprio un excédent bagages – pour peu qu'on soit russophone. Manière de dire que les chansons de ce bidouilleur solitaire s'adressent aux noctambules, surtout ceux pris de soudaines variations de température interne. A cause de ce que vous savez ou, mieux, d'une écoute répétée de Balladur, rompu comme lui à l'art délicat de faire danser sur des notes sépulcrales.

Réservation *


* Les tarifs réduits sont accessibles pour les chômeurs et les étudiants