Un échange professionnel

Après un premier volet à Bogotá en avril, un second temps fort s'est déroulé du 19 au 24 octobre à Lyon, les professionnels du secteur ont échangé sur les politiques culturelles et les dispositifs d’aide publique dans le secteur des musiques actuelles et dans les lieux de diffusion des métropoles.

À travers des observations initiales, visites, études de cas et présentations, la délégation colombienne a découvert plus précisément les spécificités françaises et celles de la métropole de Lyon.

Des tables rondes et conférences ont permises aux participants de continuer à questionner l'évolution des métiers, des nouveaux modes d’organisation, et plus généralement l’entrepreneuriat culturel et les modes d’intervention des institutions dans le secteur caractéristique des musiques dites actuelles, avec comme porte d’entrée ces nouvelles scènes de musiques hybrides.

Des rencontres pédagogiques

En avril, lors de la première partie de cet évènement, les pédagogues du CEFEDEM Auvergne Rhône-Alpes et le reste de la délégation française ont pu découvrir un dispositif d’enseignement artistique qui est une véritable innovation dans la politique éducative et culturelle de Bogotá.

Les CLAN (Centro Local de Artes para la Ninez) dispensent à près de 61 000 enfants un enseignement humaniste dont le leitmotiv n’est pas de former à la pratique artistique mais bien d’éduquer par le biais de la création artistique.

En octobre, une délégation pédagogique, composée de 4 membres du CLAN, a découvert à son tour le fonctionnement du CEFEDEM Auvergne Rhône-Alpes (Centre de ressources professionnelles et d’enseignement supérieur artistique) et des structures d’enseignement de la musique en France. Ils ont également participé à des tables rondes et des débats afin d’échanger, avec leurs homologues français et les institutions, sur la pertinence des différents dispositifs d’enseignement et d'apprentissage de et par la pratique musicale et artistique.

Les artistes colombiens ont aussi pris part à des concerts pédagogiques et des master class permettant la découverte des instruments et rythmes traditionnels de Colombie en partenariat avec les écoles de musiques de la Métropole.

Le programme pédagogique a été élaboré en étroite collaboration avec le CEFEDEM Auvergne Rhône-Alpes.

Programmation détaillée  :

La première table ronde a concerné plus spécifiquement la circulation des artistes et les métiers de diffusion et de production.
Les suivantes à ce que nous pouvons mettre derrière le vocabulaire de médiation et d'actions culturelles et artistiques, au travers des problématiques d'évaluations et d'impacts sur les participants, ainsi que de la place de l'artiste dans ce types de projets.

Table ronde au CEFEDEM

  • Vendredi 20 octobre 2017 de 15h à 18h

“La circulation des artistes Europe – Amérique du Sud”

Rencontre entre les acteurs des Musiques Actuelles (producteurs, diffuseurs, collectifs et labels, artistes…) autour des questions de circulation des artistes en Europe et en Amérique du Sud. À partir de présentations de ces deux territoires par des acteurs de terrain, mise en place de groupes d’échanges et de réflexions autour des problématiques rencontrées afin de mieux comprendre et connaître les spécificités et les difficultés pour produire des artistes dans ces territoires.

Intervenants FR : Corentin Bianco (Metiola), Xavier Lemettre (Dynamo - Banlieues Bleues), Adrien Arnera (Dur&Doux), Joël Dziki (Grolektif Production)...
Intervenants CO : Eddy Johana Gómez Gúzman (Llorona Records), Alix Lesmes (Latino Power), Paola Andrea Vacca Castaño (Chambre de Commerce de Bogotá), Maria Angelica Valencia Sanchez(Distritofonica)
Modération FR : Pierre Dugelay (Périscope) CO : Juan Luis Restrepo (IDARTES)

Table ronde à l’Université de Lyon  

  • Samedi 21 octobre 2017 de 14h à 16h
“Des évaluations possibles des actions artistiques et culturelles - Bogotá-Lyon”

A partir des observations de la chercheuse Monica Marcell Romero Sanchez sur les effets de la politique des CLAN à Bogotá (Centre Local d’Arts pour la Jeunesse) et à travers trois études de cas : celle de Xavier Lemettre avec Banlieues Bleues, de Juan Luis Restrepo Viana avec Al Barrio et de Athénaïs Théodossopoulos avec Filigrane initiation d'un débat autour des questions d’évaluation des actions artistiques et culturelles.

Intervenants FR : Xavier Lemettre (Dynamo - Banlieues Bleues) / Athénaïs Théodossopoulos (Filigrane)
Intervenants CO : Leonardo Garzon (programme CLAN) / Monica Marcell Romero Sanchez (Chercheuse et conseillère pédagogique)
Modération FR : Pierre Dugelay (Périscope) CO : Juan Luis Restrepo (IDARTES

Table ronde au Planétarium de Vaulx-en-Velin

  • Mardi 24 octobre 2017 de 16h à 18h -

“Les artistes et la médiation culturelle territoriale”

Lors de cette table ronde, nous avons questionné la place de l'artiste lors des projets de création sur un territoire et en lien avec des amateurs et/ou habitants. A travers la présentation du travail de trois binômes artistes/médiateurs au sein de scènes musicales labellisées par le Ministère de la Culture (Scènes de Musiques Actuelles) qui se situent sur trois territoires bien différents. Aux côtés de ces témoignages français, nous avons également découvert le travail de terrain d’artistes de Bogotá sur ces même enjeux. En clôture, une discussion entre les personnes présentes a eu lieu (artistes et professionnels concernés par ces questions).

Intervenants FR : Xavier Saïki Yoann Coste  (artiste et régisseur du projet IMMO) et Alice Rouffineau(Périscope) / Bertrand Biennier (SMAC 07, sous réserve) / Livia Canavesio (les Abattoirs
Intervenants CO : Juan Luis Restrepo (IDARTES) et Adrian Sabogal et Santiago Botero (artistes colombiens)
Modération FR : Pierre Dugelay (Périscope) CO : Juan Luis Restrepo (IDARTES)

Sous menu