Troisième Oreille - Collectif Si - Pierre Berthet


lundi 11 décembre 2017


21h00
ouverture du bar 18h00
ouverture de la billetterie 20h30

Pour leur 23ième éditions, 3ièmes Oreilles vous propose une soirée autour du musicien Pierre Berthet, inventeur d'instrument prolongé (haut-parleurs prolongé, goutte d'eau prolongé) ou inversé (l'expirateur) qu'il manie avec une finesse et une attention rare.

Pierre Berthet :
(Bruxelles,1958), habite à Liège, a étudié dans les années 80, la percussion au conservatoire de Bruxelles avec André Van Belle et Georges-Elie Octors. Parallèlement, pendant deux ans, passe beaucoup de temps dans un clocher à jouer du carillon et à écouter les bruits de l’environnement. En écoutant diverses musiques et en fréquentant au conservatoire de Liège les cours d’improvisation de Garrett List, les cours de composition de Frederic Rzewski et les cours d’Henri Pousseur, P.B. a retrouvé la pente naturelle sur laquelle il glissait depuis son plus jeune âge, à savoir : frapper, frotter, secouer ou lancer des objets hétéroclites pour entendre les sons pouvant s’en échapper. En outre,les chutes de gouttes d’eau sur divers matériaux l’ont toujours prodigieusement intéressé. Puis, il s’est progressivement orienté vers la prolongation d’objets ou d’instruments par des fils d’acier plus ou moins longs aboutissant à des bidons, probablement sous l’influence de musiciens, plasticiens et performeurs dont les travaux sur des fils plus ou moins longs l’ont impressionné : Jim Burton, Alvin Lucier, Terry Fox, Paul Panhuysen, Ellen Fullman... Il a également beaucoup appris en jouant régulièrement pendant une petite dizaine d’années dans le groupe d’Arnold Dreyblatt : "The orchestra of excited strings". De même qu’en duo avec Frédéric Le Junter. Depuis 1990, il conçoit,réalise et expose des installations sonores et visuelles. Inspirées et adaptées par les lieux où elles sont exposées, elles composent également les matériaux dont il joue en concert. Depuis 2010, Il interprète sur demande avec grand plaisir une composition de Tom Johnson pour 5 pendules sonores : "Galileo". Plus récemment, il a commencé à agiter des plantes sèches en les motorisant Il collabore avec Rie Nakajima, joueuse d’objets en mouvement. Le nom de leur projet est « Dead Plants and Living Objects » ou « Plantes mortes et objets vivants ». 


(Nous ne prenons pas de réservation pour les soirées gratuites ou à prix libre)