10 ans - Freaks + PoiL


vendredi 09 mars 2018


21h00
ouverture du bar 18h00
ouverture de la billetterie 20h30

THEO CECCALDI - FREAKS

Un Jazz Punk psychédélique, radioactif et contrasté où l’énergie fiévreuse et la douce quiétude acidulée et virtuose nous foudroient d’explosions lyriques, de transes hypnotiques et de ritournelles stellaires sur le fil. Dans le bruit et la fureur, entre rêverie et cauchemar, une bande son chromée en quête hallucinée façon «Las Vegas Parano» pour que les illusions ne soient pas pulvérisées. Loin d’être un manifeste «foutoir» juste provocateur, le projet nous embarque avec authenticité dans son «Big Country Blues» et une apologie de la contre-culture, pour que cette fois-ci les héros remportent la partie.
Elu "Révélation française de l’année 2014" par Jazz Magazine, 3ème parmi les 60 personnalités qui font la rentrée jazz 2015 par Jazz News, et encore élu "Musicien Français de l’année 2016" par Jazz Magazine, Théo Ceccaldi s’impose aujourd’hui avec sa Victoire du Jazz 2017 "Révélation de l'Année" comme l’une des voix les plus singulières de la nouvelle scène jazz européenne.
Théo Ceccaldi (violon, claviers, voix), Benjamin Dousteyssier (saxophones alto & baryton), Quentin Biardeau (saxophone ténor, claviers), Giani Caserotto (guitare électrique), Etienne Ziemniak (batterie), Valentin Ceccaldi (violoncelle, horizoncelle)

Crédit Photo Freaks © Jean-Pascal Retel

POIL

Impressionnant et délirant, PoiL sortira d’une résidence au Périscope pour aborder un tout nouveau répértoire.
Méphitique et virtuose à l’infini, PoiL débride trois musiciens qui - comme Franky Vincent et Luc Besson - ne connaissent pas l'interdit. Dans la narcose d’un enfer rupestre et lubrique, le cerbère développe la neuvième symphonie de JJ Allin, la face B décapée des inédits cumbia de Thurston Moore, ce petit rien de Burzum qu’il manquait à Blue Note, le pressage vinyle en 666 exemplaires d’un split de Sun Ra et Captain Beefheart. 
Musiques libres / musique de chambre, congopunk, usine Peugeot au bord de l’explosion, maestria opiacée, associant avec une délicatesse frôlant l'érotisme la harissa et le rocamadour. Ils ne traversent pas la rivière sans avoir insulté le crocodile. Jubilatoire et simiesque.
Antoine Arnera (claviers), Boris Cassone (guitare, basse), Guilhem Meier (batterie)


* Les tarifs réduits sont accessibles pour les chômeurs et les étudiants
mais aussi pour les détenteurs des carte de réduction Epicerie Moderne, Périscope, Bizarre ! et Marché Gare
** Les tarifs Pass Péri sont accessibles uniquement pour les détenteurs du PASS Périscope