Kim Myhr + Sourdure


samedi 26 mai 2018


21h00
ouverture du bar 18h00
ouverture de la billetterie 20h30

> Sourdure

Sourdure invente le grimoire électronique des musiques traditionnelles. Sourdure est Ernest Bergez. Actif au sein de plusieurs formations aventureuses et dévouées aux expériences soniques  (Kaumwald, Tanz Mein Herz, Orgue Agnès), Ernest Bergez développe depuis une dizaine d’années une forme hybride et idiosynchrasique de live électronique. Cherchant toujours la potentielle faille dans le réservoir des formes sonores connues, il s’est façonné une approche radicale de la composition à partir des logiques du collage et du détournement ; rencontre violente, combinaison incongrue, conflit d’échelle, asymétrie…

Sous le nom de Sourdure, il s’attaque à l’immense friche des traditions musicales et orales d’Auvergne (airs populaires, bourrées, chansons de réveillés, marches de noces…) pour construire une musique composite, difforme, au delà des marges, mais étrangement et solidement ancrée dans le présent. Il aborde ce répertoire avec un esprit de recherche, dans ce qui s’apparente à une mise à l’épreuve totale : transformation des carrures rythmiques, dérive des tonalités, déclinaison des textes, mélanges d’instrumentariums, mais aussi révolution dans ses propres façons de faire. Des airs originaux, Ernest Bergez extrait un panel de caractéristiques : cadence, accentuation, couleur harmonique, micro-motifs, ornements, pour décliner à l’envie de nouvelles tournures mélodiques. La chanson devient un objet expérimental et l’appropriation une forme d’écriture.Architecture à plusieurs strates, l’instrumentarium hybride de Sourdure repose sur quatre pôles : la voix qui « porte », le violon qui « tire », l’électronique qui « entoure » et la podorythmie (rythmes battus aux pieds) qui fait « avancer » le tout dans un mouvement hypnotique. Fiction sonore biscornue, chanson à potentiel polysémique, en français ou en occitan, chaque morceau est une enclave autonome, dotée de son microclimatémotionnel propre.Le premier disque de Sourdure, La Virée, est sorti chez Tanzprocesz et Astruc.

Instrumentarium : voix, violon, pieds, synthétiseur modulaire, traitements audio, sampler, hurgy toy

Crédit photo: Si rien ne bouge

> Kim Myhh

Hubro* est un label norvégien fondé en 2010 qui promeut et défent le jazz contemporain mais aussi les musiques improvisées.

*Hubro = hibou grand-duc en norvégien

Kim Myhr est l'une des principales voix de la scène musicale expérimentale norvégienne, à la fois en tant que compositeur et guitariste. La musique solo de Myhr peut être décrite comme une exploration orchestrale de la guitare à 12 cordes. Il a sorti trois disques solo, 'All Your Limbs Singing' (2014), 'Bloom' (2016), et 'You | Moi '(2017). La nouvelle version comprend des contributions des batteurs Tony Buck (The Necks), Hans Hulbækmo (Atomic) et Ingar Zach, et a été largement acclamée par la critique. «Vous | Me 'a également reçu une mention honorable au Nordic Music Prize 2018. Le jury a déclaré: "C'est un disque audacieusement audacieux, magnifiquement écoutable et immersif mais jamais volontairement difficile, couvrant à la fois les mondes sonores de la guitare jazz contemporaine et de la musique classique moderne".

En France, Myhr est également connu pour ses collaborations avec les pianistes Benoit Delbecq (dans Silencers) et Eve Risser (dans The New Songs et son nouveau groupe Ensemble Ensemble), et avec Trondheim Jazz Orchestra et la chanteuse Jenny Hval, ainsi que comme le trio MURAL, avec Jim Denley et Ingar Zach.


* Les tarifs réduits sont accessibles pour les chômeurs et les étudiants
mais aussi pour les détenteurs des carte de réduction Epicerie Moderne, Périscope, Bizarre ! et Marché Gare
** Les tarifs Pass Péri sont accessibles uniquement pour les détenteurs du PASS Périscope