Roberto Negro : Kings & Bastards + Emmanuel Scarpa : Might Brank


Thursday 11 October 2018


21h00
ouverture du bar 18h00
ouverture de la billetterie 20h30

ROBERTO NEGRO : KINGS & BASTARDS

Avant de dire de lui qu’il est le gendre idéal, il faut rappeler que Roberto Negro est avant tout un sorcier du clavier et un formidable fabulateur. Qu’elles soient écrites pour des duos, des trios, des quartets ou pour le Grand Orchestre du Tricot, ses compositions nous emportent souvent dans des récits imaginaires où l’on est soufflé par sa maîtrise du rythme, sa générosité, son humour, et même la finesse de ses silences. Pour sa première partition de soliste, il évoquera en deux-temps-deux-mouvements, quelques figures à la légitimité plus ou moins éculée, et nul doute que nous y retrouverons sa patte de velours, toute en vertige et en malice.

Roberto Negro : piano et piano préparé

 

Emanuel Scarpa : Might Brank

Might Brank* est un type d'apparence calme avec une batterie, un gong planétaire, des cymbales chinoises, et sa voix en simultané. Le rythme tribal, les onomatopées, ainsi que les timbres qui en découlent forment une sorte de rock-expé qui n'a pas encore trouvé son pays, entre le flegme anglais et le tranchant du katana japonais.

* might [n. angl.] = puissance et branc d'acier [anc.Français] = grosse épée du Moyen-Âge se maniant à deux mains