Magnetic Ensemble + Rev Galen + Odessey & Oracle


samedi 18 avril 2015


21h
En co-production avec le Label Carton Record
et à l'occasion de la sortie d'alubm de L'EP de Magnetic ensemble :

MAGNETIC ENSEMBLE – BallRoom 360°

Dance Floor Fantastique, Transe Technoïde à la main, HandMade ElectronicOrchestra

Au programme : lumière noire, soirée hypnotique, où vous viendrez faire bouger, dans une transe minimale, même vos muscles les plus infimes !

A l'image de l'aimant, Magnetic Ensemble cherche à recréer cet instant magique que la musique live permet : la communion; une forme d'unicité rendue possible par l'effet magnétique de leur proposition. La rythmique, le « beat » est assez proche des pratiques musicales des esthétiques électroniques, insufflant une pulse dynamique qui n'a rien à envier au groove­électro sans pour autant en utiliser les rouages techniques (machines, ordinateur...).

Membres :

Antonin Leymarie compositions, batterie
Benjamin Flament et Sylvain Lemêtre percussions, vibraphone
Fabrizio Rat piano préparé
Adrien Spirli synthétiseur basse
Alice Lewis voix
Adrian Bourget son
Thomas Veyssiere lumière, scénographie

Facebook    Ecoute

*************************

REV GALEN

En 1ère partie, nous aurons le plaisir de recevoir Catherine Hershey (chant) et Gilles Poizat (chant, guitare, trompette).

Ils nous interprèteront les poèmes du grand-père américain de Catherine, Galen E. Hershey, pasteur-fermier à Pontiac, Michigan. 

Des comptines réverbérées, poussées l'oeil grand ouvert dans l'oeil du diable, et dont la grande douceur étrange et le charme (inquiet) cachent à peine le caractère ébouillanté

*************************

ODESSEY & ORACLE

Empruntant son nom à l'album du groupe anglais The Zombies, paru en 1968, le projet Odessey & Oracle continue d'explorer les voies tracées à la fin des années 60 par des groupes psychédéliques anglais et américains au style particulièrement fleuri, parfois qualifié de " Pop Baroque ".

Loin d'une recherche esthétique de type " revival ", le trio s'inspire d'une certaine liberté de ces années optimistes où l'expérimentation était partout et les démarches hérétiques plébiscitées par la foule.

Puisant leurs influences autant dans le répertoire classique ancien (baroque, renaissance, médiéval...) que dans les musiques éléctriques plus contemporaines, les compositions aux arrangements élaborés laissent une grande place au contrepoint et à des instrumentations hybrides, mobilisant instruments anciens (viole de gambe, violoncelle baroque, flûtes anciennes...) et spécimen plus modernes (pianos életromécaniques, guitare dobro, banjo, synthétiseurs analogiques...)