Lecture-concert : Sur la route des poètes


lundi 01 juin 2015


21h

En partenariat avec le TNP et L'Université Populaire de Lyon.

En lien avec le spectacle Mai, Juin, Juillet de Denis Guénoun et mis en scène par Christian Schiaretti.

1968. Mai, les étudiants prennent possession du théâtre de l’Odéon à Paris. Très vite, étudiants et ouvriers se rassemblent pour faire de ce théâtre National, une tribune populaire. Au cœur de ces mouvements s’entend une volonté d’émancipation et une remise en cause sévère de modèles sociaux considérés comme archaïques.
Influencés notamment par le souffle de la beat generation qui a permis l’exaltation d’une contre-culture américaine, de nombreux jeunes qui participent aux mouvements du mois de mai, se retrouvent en Avignon en juillet, à l’occasion du festival, pour « voir les américains » du living theater.
Qui sont ces américains, qui dans les années 50, ont construits la légende d’une autre idée de l’Amérique et influencés toute une partie de la jeunesse occidentale ? La Beat generation trace sa route à travers l’Amérique « sérieuse, curieuse, clocharde, béate, d’une laideur belle dans sa grâce et sa nouveauté » (J. Kerouac). Ces précurseurs : Kerouac, Ginsberg, Burroughs, Ferlinghetti, Cassady… tour à tour poètes, voyous, toxicomanes, musiciens, types errants, à la sexualité sans norme…
L’expression n’est pas comme le dit la légende une création spontanée. Beat a d’abord été employé par les voyous et les musiciens de jazz pour dire down et out (« à plat » et « hors du coup »). Cette conjonction entre jazz et argot, Kerouac s’en empare « c’était un langage nouveau qui voulait dire tellement de chose qu’il aurait été difficile de trouver plus économique… »

« Sur la route des poètes » marque le rapprochement évident entre les deux structures culturelles aux ambitions bien identifiées : le jazz et la musique pour l’un ; le texte et la poésie pour l’autre.

Avec

Federico Casagrande - guitare
Jean Cohen - saxophone
Rémi Gaudillat - trompette
Bruno Tocanne - batterie du collectif Imuzzic

Et Antoine Hamel, Julien Tiphaine et Clara Simpson, comédiens du spectacle Mai, Juin, Juillet.

* * * * * * * * * * * * * *

Cette soirée est précedée d'une conversation avec Jean-Pierre Siméon, poète associé au TNP et directeur du Printemps des Poètes. Il présentera son dernier ouvrage La poésie sauvera le monde, paru aux Éditions Le Passeur.

A 19h au Grand théâtre du TNP, salle Jean Vilar.

En savoir plus