RÉSO
NANCE

Du 01 au 10 juillet 2015
6 artistes / 6 soirées / 6 auteurs

Résonance

au périscope

Dans le cadre de Jazz à Vienne et en partenariat avec la Métropole de Lyon

  • Pour Résonance le Périscope donne carte blanche à des artistes français dont le travail actuel représente une face originale et singulière du jazz d’aujourd’hui.

    6 concerts solo seront suivis de 6 projets très actuels, en lien avec ces jeunes artistes.

    Les soirées seront complétées par des playlists musicales concoctées avec les artistes pour prolonger l’esprit « carte blanche » et ainsi, découvrir et comprendre leurs univers, inspirations et références.

  • Le Périscope, sera transformé en café‑culture, avec une sélection de documents, ouvrages et magazines, sera ouvert sur l’éxtèrieur avec la terrasse.

    évènement gratuit

6 Auteurs

Six chercheurs ou journalistes concernés par le jazz sont invités à répondre à la question :
"100 ANS DE JAZZ? ET ALORS ?"

Les articles seront diffusés lors des soirées et publiés sur le site internet du Périscope et le réseaux sociaux.

Vincent Cotro

Vincent Cotro est profésseur à l’université François-Rabelais de Tours et directeur adjoint du laboratoire Interactions culturelles et discursives (ICD).

Il a publié Chants libres : Le free jazz en France 1960-1975 aux éditions Outre Mesure (1999) et dirigé deux ouvrages collectifs chez le même éditeur :
John Coltrane, l’œuvre et son empreinte (2009) et La catastrophe apprivoisée :
regards sur le jazz en France (2013, avec Laurent Cugny et Philippe Gumplowicz).

Chroniqueur régulier pour la revue Jazz Magazine, il est l’auteur de nombreux articles publiés, entre autres, dans Les Cahiers du Jazz, Revue de musicologie, Analyse musicale, ou encore Jazz Forschung/Jazz Research.

Dernier ouvrage à paraître : "Tutu, de Miles Davis" aux éditions SCEREN/CNDP.

Lire : Petit éloge du bref

Alexandre Pierrepont

Ethnomusicologue et anthropologue de la musique, Alexandre Pierrepont est poète, programmateur au Musée du Quai Branly et coordonateur du réseau d'échanges The Bridge.

Il travaille sur les altérités internes et contradictoires aux sociétés occidentales, et participe à de nombreuses revues et manifestations consacrées aux musiques créatives et improvisées.

Il a publié, entre autres "Le champ jazzistique" (Ed.Parenthèses, 2002), La "Théorie des ensembles créateurs : l’Association for the Advancement of Creative Musicians (AACM)" paru en 2012 et «La Nuée - l’AACM: un jeu de société musicale» (Ed.Parenthèses, 2015).

Il a egalement enregistré plusieurs disques:
«Maison Hantée», avec Mike Ladd (Rogue Art, 2008) 
«Le champ jazzistique», avec Didier Petit (Rogue Art, 2012) 
«Le champ jazzistique», avec Bonadventure Pencroff (MZ Records, 2014) 

Lire : Jazzombie

Olivier Roueff

Olivier Roueff, chargé de recherche au CNRS (laboratoire PRINTEMPS), consacre ses enquêtes aux modes de production de la réception du jazz en France.
Ainsi qu'a leur place dans les transformations de la culture lettrée, aux intermédiaires des mondes de l’art et de la politique, et au spectacle comme matrice de l’espace public.

Parmi ses publications : La France du jazz.
Musique, modernité et identité dans la première moitié du xxe siècle, Marseille, Parenthèses, 2002 (avec D.-C. Martin) ;
« Faire le jazz. La coproduction de l’expérience esthétique en jazz-club », Revue de musicologie, LXXXVIII, 1, octobre 2002.

Lire : Du jazz à l’écoute

Raphaëlle Tchamitchian

Doctorante à l'Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3), Raphaëlle Tchamitchian travaille au sein du laboratoire SeFeA sur l'esthétique jazz des écritures théâtrales afro-descendantes, notamment chez Suzan-Lori Parks.
Enseignante, journaliste et critique de jazz, elle collabore avec Citizen Jazz, Mouvement, Africultures, etc., et anime l'émission Diagonale sonore sur Hors-Série (hors-serie.net).

Lire : Révolution copernicienne

Mathieu Durand

Mathieu Durand est journaliste et il a notamment écrit pour 96, Jazz News et La Terrasse.

Il est également chroniqueur pour New morning radio.

En 2009 avec Nikola Cindric il fonde Criss Cross Jazz, un blog qui suit de près la nouvelle scène jazz.
Il sort un livre en 2014, Best of de Criss Cross qui s'appelle "On a marché dans le jazz et pas du pied gauche" (2014, SKOPP), qui alors sonne la fin du blog.
A la place ils  créent quatrevingtseize.com, un site de micro-édition. 

Dans ses billets, Mathieu Durand fait « exploser en mille morceaux les clichés qui circulent sur le jazz : une musique du passée, une musique d'ascenseur, une musique pour vieux, une musique académique, une musique ringarde, une musique et des musiciens sérieux et ennuyeux ».

Avec un oeil aiguisé et original, il participe au renouvellement de la critique jazz en France en apportant un regard drôle, impertinent, curieux en étant sur le terrain et en fuyant les sentiers battus.

Lire : Coming Out

Gérôme Guibert

Docteur en sociologie, Gérôme GUIBERT est maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle (Université Paris III), à l’UFR Arts et Médias.
Spécialiste des musiques populaires, il est aussi chercheur associé au GRANEM (Université d’Angers).

Ses recherches en sociologie économique de la musique (et plus largement de la culture) abordent les notions d’économie solidaire et de scènes locales.

Il travaille aussi sur les représentations associées aux genres musicaux en France à partir de la notion de sphère publique.

Il a récemment dirigé une recherche pour le DEPS sur la filière de la musique live en France et est l’auteur de Musiques actuelles : ça part en live.

Il est aussi co-fondateur de Volume ! (la revue de recherche francophone sur les musiques populaires).

Lire : Un petit rien de jazz